Innovatieve route

Rendre nos forêts plus résilientes, notamment face aux changements climatiques, est un enjeu majeur pour l’avenir. Le projet « Itinéraires innovants de régénération » propose de décrire et argumenter un réseau de parcelles d’itinéraires de renouvellement innovants en forêts privées. Ce projet s’inscrit dans l’appel à projet « Forêt Résiliente » de la Wallonie.


La forêt wallonne connait une crise sanitaire et climatique sans précédent et face à ce constat les propriétaires forestiers sont invités à modifier leurs pratiques. Il leur est recommandé d’agir différemment pour régénérer leurs parcelles afin d’obtenir des forêts plus résilientes, notamment face aux changements climatiques. Concrètement, il s’agit de sortir de la gestion courante relativement simple de la futaie équienne monospécifique et de diversifier les régénérations de différentes manières : diversifier les essences, irrégulariser les peuplements, recourir davantage à la régénération naturelle, enrichir les peuplements par des plantations en cellules1 ou encore modifier les méthodes de préparation de terrain. Ces nouveaux itinéraires sont peu mis en oeuvre par les propriétaires en raison d’un déficit de connaissances sur les tenants et aboutissants de ces nouvelles pratiques, et d’un manque de références techniques validées. Cette situation entraine un faible niveau de confiance par rapport à ces nouvelles techniques de régénération.

Le projet « itinéraires innovants de régénération » vise à soutenir les propriétaires forestiers à travers leurs changements de pratiques à travers différentes expériences de terrain exemplatives.

L’objectif est, d’une part, d’évaluer ces itinéraires en termes sylvicole, économique, de résilience et de biodiversité, et d’autre part, d’utiliser ce réseau comme support didactique pour diffuser les bonnes pratiques identifiées parmi les propriétaires et gestionnaires forestiers privés. Ces bonnes pratiques concernent la diversification intelligente en essences, l’intégration de la régénération naturelle, la modification des méthodes de préparation du terrain et la protection des sols.
Depuis le début du projet, pas moins de 78 parcelles mettant en œuvre des itinéraires intéressants ont été visitées, permettant d’enrichir la base de données du projet. Ces informations ont aussi permis d’établir des fiches techniques, publiées dans le cadre d’articles du Silva Belgica.

Ces actions se poursuivront sur 2024, nous sommes toujours à la recherche de parcelles d’intérêt pour enrichir notre panel. N’hésitez pas à nous contacter.

Zin om te lezen?